R B-L F cimt

RÉSEAU sur la Borréliose de Lyme en France, ses Co-Infections et les Maladies vectorielles à Tiques Construction collaborative d'une information critique contre le déni

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

2780 lectures

Les "infections froides" à mycobactéries (par le Dr Rueff)

Dr Rueff "Mieux que guérir"

"Qui d’entre nous n’a pas été en contact avec des animaux domestiques, parfois porteurs de tiques que l’on a enlevées sans précautions. Qui d’entre nous peut certifier n’avoir jamais été mordu par l’une d’entre elle ./."

Ainsi débute l’article du Dr Rueff sur "le bilan, l’impact et les traitements des "infections froides » à mycobactéries." Il y reprend brièvement ce qu’il expose dans le livre, Mieux que guérir paru en décembre 2011.
Tout d’abord il présente une très bonne synthèse des premiers précautions et réflexes à avoir en cas de morsures. Il cite le Dr Raymond dressant la liste des symptômes de type vasculaire et/ou psychique qui apparaissent suite à ces infections, et sont censés être repérés par tout médecin attentif afin de ne pas voir survenir des complications tardives (graves) chez ces patients. Il rappelle ce que dit le Dr Bottero, spécialiste de ces "infections froides."

"L’impact vasculaire des rickettsies, chlamydias et borrelias doit être souligné :  vascularites chroniques obstructives ; inflammatoires ; sécrétions de toxines vasoconstrictives ayant pour conséquence : une mauvaise nutrition cellulaire, une anoxie, une multiplicité d’ anomalies biochimiques induites pouvant elles-mêmes créer des toxines nocives, des déplétions du système immunitaire et engendrer un  cercle vicieux pathologique entre la bactérie et ses conséquences tissulaires." ]

Dans son article le Dr Rueff s’attarde particulièrement sur le fameux syndrome de fatigue chronique. Il écrit : Le SFC, parfois appelé neurasthénie,  neuromyasthénie épidémique, encéphalomyélite myalgique, est sans conteste, dans notre environnement la forme clinique la plus courante de l’infection par ces néo-rickettsies. Infection rickettsienne tout comme la "Fièvre des Montagnes rocheuses" dans les annees 30 (cf. Article RBLF), ou le tiphus.
Praticien vigilant et clairvoyant, le Dr Rueff a noté un élément de l’interrogatoire médical que malheureusement peu de spécialistes, et même d’experts, entendent, ou veulent entendre :

"Ce qui permet encore mieux de les reconnaître (les symptômes),  c’est une petite phrase, presque toujours la même : Je ne comprends pas, je suis passionné par mon métier, mes études, ma vie…. Mais je n’y arrive pas, mon corps est lourd dès le matin, je pèse une tonne, je m’allonge et me relève aussi fatigué, je peux dormir 24 heures sans être reposé…. Je veux, mais ne peux pas.

Suivent des indications sur les types de traitements variés qui sont tentés aujourd’hui, donnant lieu à chaque fois à une stratégie unique adaptée à chaque patient. Le Dr Rueff ne fait pas abstractions des conséquences immédiates des prises de médicaments (herx), des possibilités thérapeutiques alternatives, des difficultés comme des espoirs à attendre.
Bref, une façon de présenter les choses clairement et sans affoler, dénotant d’une grande ouverture d’esprit à l’opposé des affirmations sectaires de savants omnipotents.

chronimed.pngNota : Le Dr Rueff est fondateur avec les Dr Bottero et Raymond du groupe de recherche chronimed, (groupe de recherche et d’échanges de pratiques cliniques et diagnostiques), autour du Prof. Luc Montagnier, prix Nobel de médecine 2008.

Infos : Topo sur la bactériologie et les bactéries.

Rédaction RBLF

Rédacteur: Rédaction RBLF

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (0)

Envoyer à un ami

Les commentaires sont fermés


no attachment



À voir également

Interview du Dr Mutter : nutrition et détoxication

Médecin praticien des maladies chroniques, spécialiste de l’hygiène et des pathologies...

Lire la suite

Lyme_a_l_academie_de_medecine.png

Face à l'académie de médecine

Deux partis se font face de nouveau aujourd’hui, mais cette fois dans le cadre très professionnel de...

Lire la suite