R B-L F cimt

RÉSEAU sur la Borréliose de Lyme en France, ses Co-Infections et les Maladies vectorielles à Tiques Construction collaborative d'une information critique contre le déni

To content | To menu | To search

1674 reads

Le droit des malades se rapproche de Matignon

logoCISS.pngLe Collectif Interassociatif sur la Santé (CISS) se félicite de la place faite aux droits des malades au sein de la Commission nationale consultative des droits de l’homme (CNCDH), comme l’indique un communiqué de Matignon du 21 août 2012 (JO 22-08-12).
Le CISS se définit comme avocat des malades (citons: Défendre les droits des malades; Pour une assurance maladie garante de l’accès aux soins; Pour accompagner l’e-santé; Pour une offre de soins organisée, coordonnée et solidaire; Pour la promotion de la santé et qualité de vie des personnes malades, aide à l’autonomie.)
Le CISS est nouvellement nommé au sein des membres ONG de la Commission renouvelée.[1] Rappelons que la CNCDH a un rôle de conseil auprès du gouvernement.

Extrait du JO [2]:

./.3. Enfin, le comité approuve l’introduction d’organisations œuvrant dans des domaines jusque-là peu représentés : droits des malades, droits des femmes, droits des homosexuels. Ces choix sont conformes aux recommandations faites depuis 2009 par le comité. Le comité émet par conséquent un avis favorable au projet de nommer :
a) Le Collectif interassociatif sur la santé, qui fédère un grand nombre d’associations intervenant dans le domaine des droits des malades ./.

Extrait du JO du 22 août 12 sur les non-ONG admises dans la Commission CNCDHReste à espérer les retours que pourront en avoir les "borrélieux" chroniques [3] sachant qu’ils n’existent pas...

Les associations contre le déni de la Borréliose de Lyme seront-elles un jour prises en compte par les pouvoirs publics ?[4] Verra-t-on un jour leurs demandes validées ? Figureront-elles un jour comme porte-parole officiellement reconnues, par exemple comme les 38 membres du Collectif CISS ?[5]

Comme le dit le CISS, "Une question juridique ou sociale liée à la santé ? Appelez notre ligne." Le CISS répond à toutes vos questions car il s’adresse à... :

’Toute personne confrontée à des difficultés, des doutes, des interrogations en lien avec une problématique de santé. Aux représentants des usagers du système de santé, s’interrogeant sur leurs droits et leurs missions, le fonctionnement des instances dans lesquelles ils siègent…. Aux usagers eux-mêmes, à la recherche d’informations en lien avec leurs implications d’ordre juridique ou social résultant de leur état de santé ou de celui de leurs proches. Aux professionnels médico-sociaux et/ou les intervenants associatifs, en lien avec le suivi et l’accompagnement des personnes auprès desquelles ils agissent.’’

Parfait!

Notes

[1] "Le CISS, Collectif interassociatif sur la santé, regroupe près de 40 associations intervenant dans le champ de la santé à partir des approches complémentaires de personnes malades et handicapées, de personnes âgées, de consommateurs et de familles."

[2] (JORF n°0194 du 22 août 2012 page 13693 - texte n° 32 - Arrêté du 20 août 2012 relatif à la composition de la Commission nationale consultative des droits de l’homme)

[3] "borrélieux" terme forgé sur le modèle de tuberculeux par notre ReBl et ami, le professeur JeF.

[4] C’était là notre question à la date de la rédaction de ce billet. Depuis, l’audience accordée par le Ministère de la Santé à l’association Lyme sans Frontières (3/09/12) ouvre peut-être de nouvelles perspectives. Vigilance. Lire le Communiqué de Presse de LSF.

[5] Cliquez ici pour consulter la liste des membres du CISS

Rédaction RBLF

Author: Rédaction RBLF

Stay in touch with the latest news and subscribe to the RSS Feed about this category

Comments (0)

Send to friend

Comments are closed


no attachment



You might also like

Minamata_entry_into_force_flyer_74_rev.png

Une Convention pour en finir avec ce poison de mercure

La Convention de Minamata sur le Mercure est entrée en vigueur le 16 août 2017. Il s’agit d’un...

Continue reading

Une tente devant le ministère de la santé : le droit de guérir !

Le 5 avril prochain, Matthias Lacoste, président de l’association Le droit de guérir, plantera sa...

Continue reading