R B-L F cimt

RÉSEAU sur la Borréliose de Lyme en France, ses Co-Infections et les Maladies vectorielles à Tiques Construction collaborative d'une information critique contre le déni

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

2350 lectures

Après le vote à l'Assemblée Nationale : France Lyme communique

Lettre ouverte de France Lyme à la Ministre de la Santé L’association France Lyme dresse un bilan de cette proposition de loi 2291 finalement rejetée sans surprise par l’Assemblée Nationale le 5 février dernier. Après avoir reconnu les points positifs de ces débats, elle expose les attentes et demandes non entendues:
Le fait que les médecins ne peuvent toujours pas exercer librement leur métier; que le barrage posé par le consensus de 2006 reste passé sous silence; que la borréliose n’entre encore pas dans le cursus médical; que le principe de précaution concernant la transmission in-utero n’est évidemment pas appliqué; que l’absence totale de prévention sur tout le territoire français demeure un très grave problème.
Comme dit l’association, Les députés Marcel Bonnot et François Vannson auront servi de "mouche du coche" sur ce sujet. Mais Espérons que tout ceci ne soit pas un "coup d’épée dans l’eau".... beaucoup de paroles mais finalement peu d’actes.
En tout état de cause le renvoi en commission ne fera pas taire les malades et leurs revendications.
En annexe la Lettre ouverte à la Ministre.

 

Rédaction RBLF

Rédacteur: Rédaction RBLF

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (0)

Envoyer à un ami

Les commentaires sont fermés



À voir également

Minamata_entry_into_force_flyer_74_rev.png

Une Convention pour en finir avec ce poison de mercure

La Convention de Minamata sur le Mercure est entrée en vigueur le 16 août 2017. Il s’agit d’un...

Lire la suite

Une tente devant le ministère de la santé : le droit de guérir !

Le 5 avril prochain, Matthias Lacoste, président de l’association Le droit de guérir, plantera sa...

Lire la suite