R B-L F cimt

RÉSEAU sur la Borréliose de Lyme en France, ses Co-Infections et les Maladies vectorielles à Tiques Construction collaborative d'une information critique contre le déni

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

923 lectures

Plaquettes de prévention Germano-Suisses

-SignaleTique.pngLes plaquettes de prévention diffusées par nos amis suisses et allemands sont incontournables et exemplaires. Que ce soit la LiZ, la ligue suisse des personnes atteintes de maladies à tiques, ou la BFBD, l’association allemande des malades de borréliose et encéphalites, ils ne mâchent pas leurs mots.
Dans aucun des documents français que nous connaissons, et encore moins sur le site du ministère de la santé, nous ne lisons noir sur blanc la vérité sur les maladies à tiques: explication de l’existence d’un vaccin dans certains cas (encéphalite), réalité du déni de la borréliose, problèmes des refus de traitement, conséquences désastreuses aussi bien sur le plan organique que psychologique, et nécessité d’une protection efficace. Par ailleurs, le document dresse une liste non exhaustive en vue de la reconnaissance des symptômes.
Comme l’illustration de leur plaquette l’indique, il s’agit bien de messages d’alerte. -TaquiTiqueLiZ.pngDevant le manque d’information en France et l’absence quasi totale sur tout le territoire de ce type de dépliants, on ne saurait trop recommander de le diffuser autour de soi, d’en faire la publicité auprès de ses pharmacien, médecin, kiné etc. car la maladie se cache partout dans l’ignorance de chacun.
A noter qu’on peut trouver ces plaquettes en plusieurs langues, à télécharger toujours gratuitement sur BFBD (russe, turc, arabe, polonais !).
La LiZ diffuse également un document pédagogique "ne te laisse pas taquiner par les tiques", expliquant ce que sont les tiques, comment elles arrivent à se retrouver sur notre corps, comment faire pour se préserver ou s’en défaire si on est mordu. La LiZ préconise l’utilisation d’une pince fine à épiler. On sait cependant que ce n’est pas toujours facilement maniable et que le geste d’extirper la bête à la verticale, sans l’écraser, n’est pas toujours simple. Aussi le "pied de biche" spécial qu’on trouve en pharmacie a-t-il pour certains de meilleurs atouts.

Rédaction RBLF

Rédacteur: Rédaction RBLF

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (0)

Envoyer à un ami

Les commentaires sont fermés


no attachment



À voir également

Pour enlever une tique fixée sur la peau, il est recommandé d'utiliser un tire-tique, vendu en pharmacie. Otom/Wikimedia, CC BY-SA, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=6647041

Lyme: des moyens existent pour se protéger des tiques

Lyme: des moyens existent pour se protéger des tiques Muriel Vayssier-Taussat, INRA Le moyen le plus...

Lire la suite

Peronne_Micropolis_150416.jpg

Cessez de nier ! lance le Pr Perronne aux autorités

Le professeur Perronne a été interviewé par l’Est républicain en avant première de la conférence...

Lire la suite