R B-L F cimt

RÉSEAU sur la Borréliose de Lyme en France, ses Co-Infections et les Maladies vectorielles à Tiques Construction collaborative d'une information critique contre le déni

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

12151 lectures

Borréliose & Co: les infections chroniques froides ont leur mot à dire

Journées d’échanges 2013

Autour des infections chroniques "froides" (borréliose, co-infections, autisme)
8-9 février 2013 - Valence

En ce début février auront lieu deux Journées d’échanges entre praticiens sur les infections chroniques froides avec la participation de nombreux intervenants dont le Professeur Montagnier, Prix Nobel de médecine 2008 [1], le Professeur Perronne, Chef de l’unité des maladies infectieuses et tropicales (Hôpital Raymond-Poincaré de Garches)[2], Président du Haut Conseil de la Santé Publique (maladies transmissibles) et des médecins du groupe Chronimed.[3]

Journées d'Échanges Valence 2013 : "Infections chroniques froides"

Malgré une année 2012 riche en événements dans le monde de la borréliose[4], la cause est toujours à défendre et les pouvoirs publics peu enclins à ouvrir la boîte de Pandore qui maintient au secret ce sujet brûlant aussi bien versant médical, que social et politique.

Après la "Journée d’études sur les maladies à tiques" en juin 2012[5], les personnes atteintes de borréliose, et de co-infections éventuelles, attendaient la poursuite de dialogues constructifs entre médecins français qui s’investissent dans ce combat contre la chronicité de leur maladie. En ces journées de février 2013, cette 2e rencontre sur ce thème[6] vient confirmer l’importance de se saisir urgemment de ces problèmes de santé publique que d’aucuns souhaiteraient dénier. 

En travaillant à mieux comprendre les phénomènes de stratégie de survie et de camouflage des agents pathogènes engendrant la chronicité, les interactions avec diverses co-infections et le rôle du système immunitaire soumis à des déficits innés ou acquis (stress oxydatifs, intoxications, etc.), le groupe Chronimed élabore des procédures de soins pour attaquer les infections dont la particularité est de rester en dormance.
La borréliose ne sera donc pas l’unique sujet du séminaire, y sera également étudié l’autisme et ses rapports avec la psychiatrie[7]. Les questions des dépistages, sérologies, diagnostics, traitements, recherches les plus actuelles seront abordées. Par ailleurs, bien des sujets délaissés par la médecine classique seront présentés qui mettent en évidence l’importance de la clinique, du terrain, et de la nécessaire vision globale de la santé: comme la nutrition ou la médecine naturelle.

L’attente des malades est forte. Ce type de rencontre et échanges répond pour une part à leur désarroi en leur signifiant qu’enfin "on s’occupe d’eux", eux que personne n’écoute, hormis les psychiatres...[8] Par ailleurs, ce colloque prouve également que quelques praticiens éclairés qui ont adhéré à l’approche immuno-infectieuse dans les pathologies chroniques ont l’intelligence d’affronter ouvertement, avant qu’il ne soit trop tard, les questions qui gênent devant la réalité indéniable de l’infestation et le refus ambiant de la chronicité. On ne peut que se féliciter de la liberté de conscience dont ils font preuve grâce à leur indéniable expertise de terrain. 

Sans être optimiste à outrance, connaissant les réticences des instances politiques, les hypocrisies du monde paramédical peu versé dans l’humanitaire, et les positions très fermées d’un académisme aveugle[9], on peut cependant imaginer qu’un tel événement pourra faire boule de neige, obliger à ouvrir les yeux d’un plus grand nombre de praticiens, à provoquer échanges et discussions interdisciplinaires et au-delà, pour notre société techniciste et matérialiste, à revoir les façons d’aborder la santé et l’humain.

On peut imaginer que ces journées de travail sèmeront les graines de projets et d’actions futurs pour sortir les malades de l’impasse, pour faire tomber le déni, aboutir à une réelle reconnaissance de la pathologie et des droits des malades.

_

PROGRAMME

Le programme inter-disciplinaire est riche et chargé, reflet de la richesse même du sujet.

Une journée sera consacrée aux pathologies chroniques poly-organiques de l’adulte avec de nombreux exposés, présentations de cas cliniques, table ronde.

  • Dr Philippe BOTTERO : Le phénomène de « vascularite » – Les épines irritatives.
  • Dr Philippe RAYMOND : La clinique, toujours la clinique ! (Tout n’est pas infection froide.)
  • Pr Christian PERRONNE : La Borréliose en France en 2013.
  • Dr Marc ARER : Comprendre et gérer une sérologie de borréliose.
  • Dr Lionel CHAPY (Biologiste): Les NK CD57+ dans les infections chroniques "froides" : Nouvelle approche.
  • Dr Louis TEULIERES : Infections chroniques: Faut il traiter en continu ? Comment s’organiser ?
  • Dr Jacqueline WARNET (gastro-entérologue) : Et l’intestin dans tout cela ?
  • Dr Ivan BOUCHER (Bruxelles) : Herx ou pas Herx ? Comment le gérer ? Quand changer de traitement?
  • Présentations de cas cliniques par les Dr E. Menat, M. Arer, J. Warnet, P. Raymond.
  • Table ronde : Apport des médecines alternatives : phytothérapie, aromathérapie, homéopathie, électro-magnétique…

 

Une seconde journée ponctuée de tables rondes et de retours d’expériences, portera sur l’autisme avec notamment la question de la psychiatrie.

  • Dr Eric MENAT : Accompagnement et optimisation des traitements antibiotiques.
  • ​Pr Luc MONTAGNIER : Diagnostic par Signaux Electro-Magnétiques et PCR.
  • Dr Gérard GUILLAUME (Rhumatologue): Polyarthrite Rhumatoïde et signaux EM.
  • Dr Albert WERCKMANN (psychiatre) : Dépression existentielle ou endo-vascularite inflammatoire ?
  • Dr Albert WERCKMANN : L’autisme: de Léo Kanner à CHRONIMED
  • Dr Philippe RAYMOND : Quelques chiffres, et images. Après 6 mois de traitement: ​​​savoir espacer les cures; rester exigeant; savoir aussi capituler.
  • Dr Bruno GEOFFRAY: Bientôt 2 années dans le bain des infections chroniques froides : compte-rendu, commentaires, bilan et questions.
  • Présentation de cas cliniques: P. Raymond, M. Arer, J. Warnet.
  • Dr Philippe RAYMOND : L’enfant qui sort de l’Autisme. Où va-t-il ? Essai clinique en double aveugle contre placebo.

Diffusion avec l’aimable autorisation des organisateurs.

Notes

[1] Lire l’article du RBLF: Infections bactériennes et Borrelia.

[2] Lire l’article du RBLF: Le Pr Perronne lève un coin du Lyme

[3] Lire l’article du RBLF sur la présentation des infections chroniques à Chlamydiae et consort, par le Dr Raymond.

[4] Un bilan de l’année 2012: article en préparation sur le RBLF.

[5] Lire notre information sur cette Journée d’Études sur les maladies à tiques

[6] Voir l’agenda Janvier 2012.

[7] Lire l’article du RBLF: Autisme, Lyme et co-infections.

[8] Lire l’article du RBLF "Un médecin psychiatre explique", et retrouver le texte du Dr Martina Lorenz cité en référence dans nos liens : "Ce qu’écrivent les médecins confrontés à la chronicité".

[9] Lire l’article sur le RBLF: La maladie de Lyme se moque bien des dogmes de la science médicale.

Événements liés

Rédaction RBLF

Rédacteur: Rédaction RBLF

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (0)

Envoyer à un ami

Les commentaires sont fermés


no attachment



À voir également

Interview du Dr Mutter : nutrition et détoxication

Médecin praticien des maladies chroniques, spécialiste de l’hygiène et des pathologies...

Lire la suite

Lyme_a_l_academie_de_medecine.png

Face à l'académie de médecine

Deux partis se font face de nouveau aujourd’hui, mais cette fois dans le cadre très professionnel de...

Lire la suite