R B-L F cimt

RÉSEAU sur la Borréliose de Lyme en France, ses Co-Infections et les Maladies vectorielles à Tiques Construction collaborative d'une information critique contre le déni

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

2938 lectures

La Formation médicale continue reconnaît Lyme

L’AFML, l’Association pour la Formation continue des Médecins Libéraux présente dans son catalogue d’actions 2016, une formation à la maladie de Lyme.

AFML_2016.png

Pas si anodin que ça et France Lyme fait bien de souligner sur son site cette "information importante".

L’AFML est agréée par l’OGDPC, Organisme gestionnaire pour le Développement Professionnel Continu et le FAF-PM, le Fonds d’Assurance Formation de la Profession Médicale.
Le DPC succède aux précédents dispositifs FPC et FCC. [1] Il est créé par la loi Hôpital, Patients, Santé et Territoires (HPST) en 2009. On retiendra qu’il entre dans la Loi de Modernisation du système de Santé adoptée par l’Assemblée Nationale le 17 décembre 2015 et qu’il a pour objectif principal l’amélioration de la qualité et de la sécurité des soins ainsi que la maîtrise médicalisée des dépenses de santé. Le DPC encadre donc très officiellement toutes les propositions de formations qu’il valide.
Le FAF-PM gère des fonds, notamment ceux collectés par l’URSSAF, destinés à la formation professionnelle continue des médecins exerçant à titre libéral. Il habilite donc les formations offertes aux praticiens.

Adoubée par ces deux parrains, l’AFML dispense des formations variées, labellisées et certifiées par un conseil scientifique.
De ce fait, découvrir dans son catalogue 2016 en page "Maladies émergentes" des formations sur Lyme dispensées par un fondateur de chronimed, le Dr Philippe Raymond, a de quoi paraître étonnant, habitués que nous sommes au déni général.
En plus des journées indiquées dans le catalogue de l’AFML, une série d’autres formations proposées également dans le cadre du DPC, sont ouvertes aux médecins. (cf. présentation du Dr Raymond.)

Contre toute attente, la formation professionnelle évolue donc et commence à se délivrer, en matière de Lyme, des anciens pontes et mandarins qui véhiculaient des inepties sur la maladie et proféraient des attaques contre les médecins soignant la borréliose, ainsi le fameux Pr Massip, du service des maladies infectieuses de Toulouse, les accusant sans vergogne du qualificatif de charlatans.

A être enfin formés par des spécialistes compétents, ce sont tous les médecins qui en tireront un bénéfice immédiat.

Note

[1] Chaque professionnel de santé doit suivre un programme de DPC dans son intégralité par an pour remplir son obligation annuelle.

Rédaction RBLF

Rédacteur: Rédaction RBLF

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (0)

Envoyer à un ami

Les commentaires sont fermés


no attachment



À voir également

Interview du Dr Mutter : nutrition et détoxication

Médecin praticien des maladies chroniques, spécialiste de l’hygiène et des pathologies...

Lire la suite

Lyme_a_l_academie_de_medecine.png

Face à l'académie de médecine

Deux partis se font face de nouveau aujourd’hui, mais cette fois dans le cadre très professionnel de...

Lire la suite