R B-L F cimt

RÉSEAU sur la Borréliose de Lyme en France, ses Co-Infections et les Maladies vectorielles à Tiques Construction collaborative d'une information critique contre le déni

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

1814 lectures

Le "microbiote" gère notre santé

Depuis peu d’années les biologistes bactériologues sont attelés à un sujet fondamental qui intéresse tout le vivant, a fortiori les êtres humains et qui était resté jusqu’alors Terra incognita:

le microbiote !

Ce monde assez mystérieux qui vient d’être mis en lumière en 2010 est un ensemble de bactéries logeant dans notre ventre, gérant notre santé et, par là, notre immunité[1], en fait un écosystème "intelligent" dont nul ne soupçonnait encore l’existence.
En janvier 2014, le Dr Werckman livrera quelques explications sur ce pas important de la science dans une conférence, "La flore intestinale joue avec notre mental, Le cerveau sous influence"[2] :

Les scientifiques viennent de découvrir un nouvel organe. Un organe non pas composé de cellules humaines, mais de bactéries. Cette découverte bouleverse la perception que l’on avait du corps humain et ouvre la porte à la compréhension de maladies a priori aussi éloignées l’une de l’autre que l’obésité et l’autisme, dit-il.

Les bactéries c’est la vie

Pour comprendre un peu mieux cette "révolution", la chaîne de la Radio-Télévision suisse rts proposait il y a un an un reportage fort intéressant: "Le microbiote, ces bactéries qui nous gouvernent".[3] Où l’on voit qu’intestin et cerveau communiquent ! emission_rts_Le_microbiote.png

Notre tube digestif héberge en moyenne 200 espèces de bactéries. On les sait indispensables à la digestion, on les découvre essentielles à la maturation de notre système immunitaire. Plus surprenant encore, elles seraient capables d’interagir avec notre cortex.(rts)

Ce sujet, poursuit le Dr Werckman, avait été traité en 2012 sur trois pleines pages dans une édition spéciale du journal le Monde.[4]. Depuis lors, de nombreuses revues scientifiques ont publié sur ce thème : « Intestin, deuxième cerveau », et on ne compte plus les articles de vulgarisation dans les magazines ou sur internet l’exposant au grand public.

Chaque être humain héberge dans son intestin un écosystème composé de dix fois plus de bactéries que notre corps ne contient de cellules. L’ensemble des génomes de ces microorganismes constitue ce que les biologistes appellent le métagénome intestinal humain. Objet d’intenses recherches, il a été la vedette du congrès international MetaHIT, qui a réuni 600 chercheurs à Paris du 19 au 21 mars 2012.[5]

La médecine devra intégrer ce nouveau monde dans ses pratiques de soin

Mais ’’Quelles sont les nouvelles découvertes scientifiques dans ce domaine, comment comprendre cette part encore mystérieuse de nous même, que désigne t-on par le terme de microbiote, à quoi correspond ce nouvel organe encore ignoré dans les pratiques de santé au quotidien ?" demande le Dr Werckman qui explique :

L’importance du microbiote, patiemment défendu par une poignée de médecins pionniers d’avant-garde[6] s’inscrit dans une démarche en phase avec une pratique médicale holistique. Cette perspective a d’abord fait sourire puis rencontré beaucoup d’opposition. La médecine conventionnelle se l’approprie depuis peu ignorant que les recherches les plus modernes et innovantes rejoignent ici les sagesses et les médecines traditionnelles. A l’heure où on annonce que l’ « espérance de vie en bonne santé est en baisse », où se multiplient les maladies chroniques et les affections neuro dégénératives et que s’embrase l’épidémie du cancer, le Collège européen de neuropsychopharmacologie[7] affirme qu’en Europe, 38,2% de la population (de 2 ans à plus de 80 ans) souffre de maladie mentale. Anxiété, dépression, dépendance, insomnie, démence, hyperactivité… soit près de 165 millions de personnes touchées, confirmant ainsi que les maladies mentales sont largement majoritaires devant les cancers et les maladies cardiovasculaires.

Prendre en main sa santé... microbiotique

Le médecin réaffirme ce credo essentiel: il faut absolument "Prendre sa santé en main". Et c’est dit-il une "Bonne nouvelle : car des réponses existent, notamment en termes de prévention…" :

Elles sont individuelles et sociales. Elles peuvent mobiliser notre enthousiasme créatif et permettre l’approfondissement d’un vrai lien de solidarité entre les hommes et avec les différents règnes de la nature. Un problème aussi vaste devrait localement s’inscrire au cœur de la démarche de « nouvelles ruralités » pour faire de notre bocage un « ilot de culture et d’humanité ».

Mais cela implique avant tout de chercher à comprendre ce qu’il en est de l’homme et de sa santé et d’accepter de prendre en compte l’impact de l’environnement.

-

En lien : Conférence "La flore intestinale joue avec notre mental, Le cerveau sous influence", 14 janvier, Bourbon L’Archambault.

Notes

[1] ’’L’immunologiste Gérard Eberl, chef de l’unité de développement des tissus lymphoïdes de l’Institut Pasteur, à Paris, a proposé, dans la revue Mucosal Immunity (septembre 2010), une théorie de l’immunité répondant à cette nouvelle donne née de la découverte de l’importance physiologique du microbiote. « Le système immunitaire n’est pas un tueur combattant ses ennemis, mais une force qui équilibre l’environnement microbiologique pour permettre à l’organisme de se développer dans les meilleures conditions »... Le Monde, 18 11 2013

[2] Se reporter à la page des événements.

[3] Radio-Télévision suisse rts: "Le microbiote, ces bactéries qui nous gouvernent".), 23 janvier 2013.

[4] C. article du Monde, "Flore intestinale Le cerveau sous influence", 24 03 2012. Le Monde.

[5] op. cité: Le Monde, 24 mars 2012.

[6] Pionniers de cette vision des choses: le professeur Henry Joyeux, le Dr Catherine Kousmine, le Pr Jean Seignalet, etc.

[7] Cf. le site du Collège européen de neuropsychopharmacologie et sa présentation en français.

Événements liés

Rédaction RBLF

Rédacteur: Rédaction RBLF

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (0)

Envoyer à un ami

Les commentaires sont fermés


no attachment



À voir également

Interview du Dr Mutter : nutrition et détoxication

Médecin praticien des maladies chroniques, spécialiste de l’hygiène et des pathologies...

Lire la suite

Lyme_a_l_academie_de_medecine.png

Face à l'académie de médecine

Deux partis se font face de nouveau aujourd’hui, mais cette fois dans le cadre très professionnel de...

Lire la suite